Puerto Varas : randonner autour du volcan Osorno

volcan Osorno

Je ne resterai pas longtemps sur l’archipel de Chiloé, déjà en manque de paysages “wow”! Fort heureusement, le Chili regorge de panoramas impressionnants. Aussi, mon pouce m’emmènera directement à Puerto Varas, face à un volcan de forme parfaite : le volcan Osorno.
Et par hasard j’en aurai fait le tour complet !

Puerto Varas… Serais-je en Allemagne ?!

La petite ville de Puerto Varas est très tranquille. Trèèèès tranquille. Elle a tout pour plaire : un lac, une vue sur le volcan Osorno et les montagnes environnantes…
volcan Osorno Puerto Varas

J’admire a belle vue sur le lac LLanquihue, le volcan Osorono, et même le cerro Tronador et Calbuco ! Avec mon GROS pote le husky qui a besoin d’exercice…

L’espace d’un instant j’ai presque eu le sentiment d’être revenue en Europe !
Les noms de rue sont allemands, tous les établissements paraissent allemands… En effet, la ville est née de la colonisation allemande dans les années 1850 !

Je m’attendais presque à voir surgir ceci d’un coin de rue…

La ville est complètement conçue pour le tourisme, mais en basse saison, cela ne la rend pas désagréable.
Après l’été le plus hivernal de ma vie entre Patagonie et Antarctique, je sors enfin mes gambettes et mes bras tous blancs. Et ça aussi, ça fait du bien.
Puerto Varas Volcan Osorno

La vue depuis l’un des Mirador de la ville

Cathédrale Puerto Varas

La Cathédrale de Puerto Varas, un jour pluvieux

Je resterai dans l’hostal Tronco del Aleman (je vous disais quoi, déjà ?) pour seulement 6500$CLP (environ 8-9 euros). Ne cherchez pas, c’est le moins cher !
volcan Osorno

Les chutes de Petrohue, au pied du volcan Osorno

Je dégaine mon pouce avec pour objectif d’aller faire un bout de randonnée sur le volcan Osorno.
Volcan Osorno

Le volcan Osorno depuis la route…

Mais ceux qui m’ont ramassée allaient voir une attraction locale connue à côté du volcan : les chutes de Petrohue. Du coup, au lieu de changer de voiture, je suis allée avec eux. Et là, surprise… C’est encore la ConnardfConaf qui gère l’entrée, au prix de 4000$CLP (un peu plus de 5€) pour les étrangers. N’ayant plus vraiment envie de reculer une fois ici, je paye.
Salto de Petrohue

Ok, l’eau est turquoise, c’est beau…

volcan Osorno, Saltos de Petrohue

Et la vue sur le volcan est imprenable, avec les chutes dessous…

Mais très honnêtement, proportionnellement au prix payé, la zone à visiter est minuscule, et on ne peut pas voir les chutes par les angles les plus intéressants (ceux qui sont en photo ici par exemple).
Du coup j’ai été déçue.
Petit gag chilien, vous pouvez soulever cette statue bizarre et avoir une surprise… de taille.
gag chilien

Non, je ne vous dirai pas ce que c’est, il paraît qu’il y en a ailleurs… À vos devinettes !

Petrohue, et le lac de Todos los Santos

Mon ride me propose d’aller jusqu’au bout de la route, voir le lac magnifiquement nommé “de tous les saints” (lago de Todos los Santos). Et sans regrets, j’arrive…
lago de todos los santos, petrohue

Ici. C’est pas moche. C’est même beau. Et il fait enfin chaud !

En face, l’Argentine. Il est possible de passer la frontière ici, en prenant plusieurs bateaux et en randonnant pour débarquer au niveau de Bariloche… Malheureusement, le poste de frontière était fermé à l’automne !
J’avais l’impression d’être dans un petit bout de Paradis, à l’entrée du Parc National Vicente Perez Rosales. Le genre d’endroit où je pourrais construire une cabane et vivre en totale autonomie… Entre 3 volcans actifs, ok, ça perd un peu de son charme.
lago de todos los Santos, Petrohue

Du coup, j’ai tombé la chemise, et malgré les signes interdisant de se tremper, j’ai piqué une tête !

Oui, s’il vous plaît, laissez-moi rêver un peu d’été ! J’en ai besoin !
Je décide donc de camper dans les environs pour partir randonner le lendemain.

Paso Desolacion, randonnée autour du volcan Osorno

L’incroyable application maps.me m’indique un sentier non loin, afin de rejoindre le Paso Desolación (col de la désolation).
Lago de todos los santos

Le sentier longe la plage,…

volcan Osorno

Traverse de belles rivières de lave…

Murta

Si vous voyez ces baies, ce sont des “Murtas“. Et c’est juste super méga trop bon. On les trouve en automne, et il y en a partout dans les environs… Personnellement, je les ramassais en passant et m’en gavaismangeais tout en avançant. Elles sont endémiques du Chili, elles ont un goût absolument fabuleux… Servez-vous !

Puis, le sentier s’enfonce dans la forêt, ressortant de temps à autre pour de sublimes points de vue…
volcan Osorno

Sur le volcan Osorno…

lago de todos los santos

Ou le lac et les montagnes environnantes. Au loin, couvert de neige éternelle, le Cerro Tronador, immense volcan à la Frontière Argentine.

Volcan Osorno

Et puis, le volcan Osorno…

Cerro Tronador

Et encore le lago de todos los santos…

Bref, vous l’aurez compris, j’ai des photos de ce volcan sous tous les angles, et il est tentant de se retourner toutes les dix secondes pour admirer le lac s’éloignant.
Avec beaucoup de chance, en arrivant au fameux paso desolación, j’ai rencontré deux Chiliens. Ils m’ont très gentiment proposé de me ramener jusqu’à la route la plus proche, à l’arrière de leur fourgon. Sans cette rencontre, j’aurais probablement du passer la nuit en camping sauvage et descendre à pied le lendemain. Il n’y avait absolument personne d’autre.

Las Cascadas, au calme près du lac Llanquihue

J’ai réussi à faire du stop jusqu’à un petit village nommé Las Cascadas. Là bas, j’ai trouvé un camping pas trop cher, et dormi sur la plage…
lago llanquihue
Le lendemain, mon téléphone est tombé en panne de batterie, aussi je n’ai pas de photos à vous montrer. Mais le village ne s’appelle pas “las Cascadas” pour rien : en marchant un peu, on peut atteindre une sublime cascade, recluse dans un paradis de végétation qui n’a rien à envier aux tropiques. La visite hors-saison était gratuite, et durant l’été une donation est réclamée pour l’entretien du sentier…

Les alentours de Puerto Varas et du volcan Osorno valent le détour. J’aurais aimé visiter le village de Frutillar, plus authentique que la ville voisine, cependant mon pouce m’aura mené directement un peu plus loin.

Je vous laisse sur ce détail de la signalétique routière chilienne, qui m’a fortement marquée.

détail panneau chili

Épingle-moi !

voyager au Chili Volcan Osorono

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *